Prix WiN France 2022

C’est Valérie Faudon qui a reçu le prix WiN France des mains de Dominique Mouillot, Présidente de WiN Global, le 6 décembre 2022. Valérie Faudon est déléguée générale de la SFEN. Elle est tout particulièrement attentive aux actions de WiN France et soutient nombre de nos initiatives tant en France qu’à l’étranger. Elle est notamment à l’origine de l’implication de WiN France et de WiN Global dans l’initiative Nuclear4Climate.

Dès ses études, Valérie Faudon montre un grand très intérêt pour les sciences, intérêt qui ne la quittera pas. Récemment, elle me racontait avec passion sa dernière lecture « Mathematica : une aventure au cœur de nous-mêmes », où l’auteur David Bessis lutte contre les idées reçues qui font des mathématiques une discipline élitiste et abstraite en les montrant humaines et à la portée de tous. Et finalement n’est-ce pas exactement l’ADN de WiN de montrer que les sciences sont à la portée de tous ?

Après ses classes préparatoires au cours desquelles Valérie Faudon développe ses grandes capacités de travail et de priorisation des actions, elle réussit brillamment l’Ecole polytechnique, l’Institut d’Etude Politique de Paris, l’École Nationale des Ponts et Chaussées et obtient un master of science à Stanford.

Forte de cette réussite qui ne la quittera jamais, elle débute ainsi sa carrière en 1990 chez Hewlett Packard puis rejoint le groupe Alcatel Lucent jusqu’en 2009, date à laquelle elle prend la tête de la direction marketing d’Areva jusqu’en 2012, en charge de l’ensemble des activités nucléaires et renouvelables du groupe au niveau mondial. En poste pendant l’accident de Fukushima, elle contribue à relever les nombreux défis de l’industrie nucléaire qui en découlent.

En 2013, elle devient déléguée générale de Société française d’énergie nucléaire, avec cette volonté qui l’anime de pouvoir répondre aux questions du grand public. Elle va ainsi exceller dans ce domaine en communiquant, jour après jour, avec le calme et la détermination qui la caractérisent, répondant aux nombreuses questions du public et des journalistes, appuyée de son équipe de la rue Réaumur et des sections techniques, sur tous les sujets d’actualités qui n’ont pas manqué.

Ainsi, en août 2022, Valérie Faudon, assistée de Ludovic Dupin, directeur de l’information de la Sfen, mènent plus de 30 interventions en télévision sur la situation à Zaporijia sur les chaînes BFMTV, FranceInfo, LCI, TF1.

Vice-Présidente de European Nuclear Society (ENS), notre future marraine contribue activement à la création de l’initiative Nuclear4climate en 2015, en préparation à la COP21 à Paris avec l’ENS, l’American Nuclear Society et la Sfen. Cette initiative mondiale compte maintenant le support de plus de 150 associations avec pour objectif de sensibiliser le grand public sur les atouts de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le changement climatique. En 2016, à l’occasion du 2ième salon international WNE, les femmes de la SFEN et de ses partenaires reçoivent un prix spécial pour la création et l’animation de la campagne Nuclear4Climate.

A cette occasion, Valérie Faudon déclare « Nous sommes fières de porter la voix des femmes qui travaillent dans l’industrie nucléaire, pourtant minoritaires dans le secteur. C’est une voix importante car les études d’opinion montrent que le plus souvent, les femmes sont opposées au nucléaire. Mais les études montrent aussi que la voix des femmes est le plus souvent entendue… ».

Et sa voix est entendue, et surtout reconnue : en tant qu’enseignante à Science-Po, elle apparait dans la liste des professeurs les plus influents sur twitter en 2022 selon HEADway Advisory Le Figaro, et elle a, par ailleurs, été promue au grade de chevalier de l’ordre national du Mérite il y a quelques jours.  Isabelle Poli

Prix WiN France 2021

Le 23 novembre, le Prix WiN France a été remis à Estelle Desroches Directrice Générale de Cyclife . Au sein du groupe EDF, Cyclife offre des services d’appui au démantèlement et à la gestion des déchets nucléaires. Estelle a été lauréate du prix Fem’Energia 2012.

C’est Dominique Mouillot, GDES, Présidente de WiN Global, ancienne présidente de WiN France qui a présenté la lauréate, soulignant les différents aspects de ses engagements qui montrent, s’il le fallait encore, que les femmes peuvent avoir de brillantes carrières dans le nucléaire tout en continuant à vivre ses passions. Aux côtés de Dominique Mouillot se trouvaient Cécile Arbouille, Prix WiN France 2020 et Aline des Cloizeaux, Présidente de WiN France.

Chimiste de formation, Estelle est entrée à EDF en 1998 au sein des équipes de R&D, où elle s’occupe de l’optimisation du parc de production thermique pour en limiter les impacts environnementaux. Elle prend ensuite la responsabilité de l’aval du cycle de la division combustible nucléaire (traitement du combustible usé et de la gestion des déchets radioactifs). Plus récemment, en 2016, elle prend la responsabilité du programme de démantèlement des réacteurs graphite (UNGG), la première génération de réacteurs. En 2019, suite à la création par EDF et Véolia, de la société Graphitech spécialisée dans le développement de solutions technologiques pour le démantèlement des réacteurs graphite, elle en est nommée Présidente.

En mars 2021, elle devient Directrice Générale de Cyclife, qui compte 700 salariés, plusieurs sites industriels en Europe, ainsi que des centres de compétences en ingénierie du démantèlement.

A noter que la lauréate a également créé le groupe WINDI (Women in Decommissionning initiative), initiative, lancée par WiN Global, qui vise à promouvoir la diversité dans l’industrie du déclassement nucléaire où les femmes peuvent jouer un rôle clé dans le développement de solutions innovantes et durables. WINDI vise ainsi à renforcer l’implication des femmes et à attirer les talents actuels et futurs vers ce secteur technologique innovant qui offre des opportunités de carrières variées et passionnantes. Plus généralement, la promotion du secteur du démantèlement à travers cette initiative peut conduire à une meilleure compréhension de ses enjeux et objectifs. Estelle Desroches, Pour en savoir plus.

Ce prix est décerné une fois par an à une femme dont la carrière constitue un exemple, en particulier pour les jeunes, et dont les actions contribuent à une plus grande parité dans le secteur nucléaire.

Le Prix WiN Fance 2020 a été remis à Cécile Arbouille, Déléguée Générale du Gifen par Dominique Mouillot. En cette année un peu particulière, cette remise des Prix a eu lieu lors du webinaire de la Convention WiN France le 2 Décembre 2020.

Le prix WiN France 2019 a été remis à Sophie Lemaire, Vice-Présidente et Directrice France, Benelux et Afrique du Sud de Westinghouse Electric, par Dominique Mouillot, présidente de WiN France, le 15 octobre 2019 lors de la remise des prix FEM’Energia.

Photo de gauche à droite : Sophie Lemaire, Dominique Mouillot et Sylvie Richard

Le prix WiN France 2018 a été remis à Sylvie Richard, Directrice Adjointe à la Division Production Nucléaire d’EDF, par Dominique Mouillot, présidente de WiN France, le 16 octobre 2018 lors de la remise des prix FEM’Energia.

Photo de gauche à droite : Sylvie Richard, Dominique Mouillot et Florence Piketty 

Discours Prix WiN France 2018

Le prix WiN France 2017 a été remis à Florence Piketty, Directrice adjointe, en charge des programmes transverses, de la Direction du Démantèlement des Centres Civils du CEA, par Dominique Mouillot, présidente de WiN France, le 10 octobre 2017 lors de la remise des prix FEM’Energia.

Photo de gauche à droite : Dominique Mouillot et Florence Piketty 

Le prix WiN France 2016 a été remis à Françoise Flament, chef de la Division des achats et des contrat d’ITER par Dominique Mouillot, présidente de WiN France et Isabelle Tanchou, sous-directrice des Affaires Maritimes et prix WiN France 2015, le 30 juin 2016 à WNE.

loading