Le 9 mars dernier, l’AIEA, Agence Internationale de l’Energie Atomique, annonçait son engagement contre la propagation mondiale du COVID-19 via un article en ligne. 

Lors d’une réunion ordinaire du Conseil d’administration à Vienne, en Autriche, Rafael Mariano Grossi, directeur général, a annoncé que l’AIEA fournira du matériel et des trousses de diagnostic et dispensera une formation sur les techniques de détection dérivées du nucléaire aux pays demandant une assistance.

Ce programme fait partie des initiatives de l’organisation pour promouvoir les applications pacifiques des technologies nucléaires de pointe dans des domaines tels que le traitement des cancers et le contrôle des maladies infectieuses.

loading