Le mois de mai a été très riche en activité dans la région Provence Alpes cote d’Azur. Forums et conférences se sont succédés.

Les actions « Osez la Techno » et « Promotion des Métiers d’Ingénieurs » développées avec nos partenaires régionaux Femmes&sciences, Femmes Ingénieurs et IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France), ont été finalisées. Malgré de nombreuses annulations, nous avons pu informer avec près de 3500 élèves dont 1500 filles.

Ensuite nous sommes allées à la rencontre de nos partenaires académiques et industriels , invitées par l’IUT de la CIOTAT puis par EDF à découvrir le dynamisme de la région Provence Alpes Cote d’Azur. Le secteur industriel de l’Énergie recrute. L’académie et les industriels de la région Sud se sont associés pour mettre en valeur les femmes et donner envie aux jeunes filles de s’orienter vers les métiers techniques.

2 Mai : Forum Avenir Lycée des Iscles à Manosque

Cette année, notre programme de présentation de nos métiers s’est terminé à Manosque, au Lycée des Iscles, avec le Forum avenir, soit 1200 jeunes des collèges venant des Alpes de Haute Provence, et arrivant en trois vagues de 400 élèves chacune. Toute une journée, dédiée à des présentations de 30 minutes, entre 9h à 16h.

Ces présentations ont été faites par groupes de 30 jeunes maximum pour faciliter l’échange. La séance était divisée en un temps de présentation de nos métiers et professions et un temps d’échange avec les collégiens. Nous étions 4 à assurer ces présentations dont deux femmes, parmi elles, Patricia Schindler de WiN PACA.

Les métiers techniques offrent un large choix,, les défis à relever sont vastes et chacun.e peut y trouver sa place et découvrir sa passion : protéger environnement, développer des outils pour soigner, innover dans le logement, aménager les territoires, explorer l’espace, construire des nouveaux moyens de transports, mieux communiquer.

17 Mai : Challenge Energie mixte au Département HSE de la Ciotat 

Caroline Bombis et Patricia Schindler de WiN PACA étaient invitées par Franck Falco, responsable de la licence en radioprotection et süreté nucléaire, à la remise des prix du 4eme Challenge-énergie-mixte-2022, dans les locaux du Département HSE LA CIOTAT IUT AMU. Le matin, accompagnées de leurs marraines et des équipes pédagogiques, les jeunes filles ont pu évoluer dans différents ateliers animés par les étudiants de la Licence professionnelle de Radioprotection et Sûreté nucléaire. Elles ont pu s’initier à l’utilisation d’exosquelettes, au travail en sas de confinement, aux techniques d’habillage d’équipements de protection, à la manipulation de produits en milieu « hostile », à la réalité virtuelle.

Notre stand a permis aux étudiants et élèves de découvrir WiN France dans une ambiance détendue.

Initié par EDF et co-organisé par la Région académique au sein du Campus d’Excellence Industrie du futur Sud, ce concours assure la promotion des jeunes femmes dans le secteur de la production d’énergie comme l’hydraulique, l’éolien, le solaire, le thermique à flamme et le nucléaire.. En pleine réflexion sur leur choix d’orientation, ces jeunes filles ont ainsi pris conscience que tous les métiers sont ouverts aux femmes. … Plus de détails dans: L’article de la Provence, La vidéo de France 3, Le reportage de l’Université des métiers du nucléaire

19 Mai : L’industrie c’est Féminin à Marseille

« L’industrie c’est féminin » a été lancée en 2020 par un groupe de grandes entreprises régionales de l’espace Mapp, parmi lesquelles ST Microelectronics, Airbus, EDF, Pernod Ricard, ArcelorMittal, INEOS, L’occitane, TechnicAtome, ONET, Naval Group, Haribo, CMA-CGM. Cet évènement vise à renforcer l’attractivité des métiers de l’industrie auprès des jeunes filles et de femmes afin de susciter des vocations. Patricia Schindler de WiN PACA était invitée ce jeudi 19 mai, par EDF, co-organisateur de l’événement. Cette conférence se déroulait à la Villa Gaby sur la thématique : « Comment conjuguer l’industrie 4.0 au féminin ? » Pour y répondre, cinq figures féminines locales ont présenté leur parcours et puis répondu aux questions : Anne-Charlotte Deroure-Fredenucci, présidente d’Ametra Group, Diana Bajora, co-fondatrice et CFO de DEV-ID, Marie Froment, directrice de la chaîne de production chez Airbus Helicopters, Annabelle Berenguer Responsable Services Supports Opérationnels et Performance chez Onet Technologies, et enfin Marie Capelle, responsable de production chez STMicroelectronics.

Elles ont témoigné de leurs parcours inspirants et ont abordé tous les sujets tels que la place de la femme dans l’industrie, la parentalité ou encore le sexisme en entreprise…

Cette table ronde a permis ;

– de mettre en lumière les belles perspectives de carrières que proposent les grands groupes de la région Sud, et de souligner, chose rare, la grande flexibilité offerte pour ces femmes toutes parents d’un ou plusieurs enfants,

– de démontrer que le secteur de l’industrie est un monde passionnant dans lequel les femmes trouvent leur place et peuvent évoluer

– de montrer que prendre des responsabilités ne nécessite pas d’être, nécessairement « pointue » techniquement mais demande de savoir utiliser ses qualités personnelles et relationnelles.

– de souligner que gérer des projets passionnants permet de fédérer et aide à trouver sa juste place.

loading